ORDRE DE REPARATION, DEVIS ET FACTURE

VA-FRANCE vous recommande de toujours demander au garagiste d’établir au minimum un ordre de réparation (ou "bon de réparation") pour une petite réparation ou un entretien.

PARTIE 1/3 : ORDRE DE REPARATION

Il indique :
    - la date ;
    - l'identité du client ;
    - le type de véhicule et son kilométrage ;
    - la nature exacte des réparations à effectuer ;
    - le coût probable des réparations à effectuer ;
    - le délai d'immobilisation du véhicule.

Info en + :

- Lors de la signature de l’ordre de réparation, faites préciser à l'écrit le délai d’immobilisation prévisible. Si votre véhicule est immobilisé trop longtemps, l’ordre de réparation permettra de faire pression pour le prêt d'un véhicule ou une indemnisation forfaitaire.
- L’ordre de réparation peut être établi sur un formulaire spécifique ou un papier à entête.
- Toujours mentionner l’état du véhicule dans l’ordre de réparation pour avoir un recours en cas de rayure sur la carrosserie.
- Faites noter que vous voulez être averti au cas où des réparations supplémentaires devraient être effectuées, afin que vous donniez votre accord, par téléphone ou, de préférence, par écrit si vous avez le temps de repasser au garage.

PARTIE 2/3 : DEVIS

Nous vous conseillons de demander au garagiste d’établir un devis si un démontage du véhicule est nécessaire. En principe le devis est gratuit, mais le garagiste peut être contraint de démonter certaines pièces de la voiture pour l'établir. Dans ce cas, il a le droit de facturer le devis environ 10% du prix estimé de la réparation. Ces mêmes 10% seront déduits de la facture si lui confiez votre véhicule.

Le devis indique :
    - la description précise des travaux à effectuer ;
    - le coût et les temps de la main d'œuvre ;
    - la liste des pièces détachées nécessaires ;
    - le montant de la TVA ;
    - les délais de réparation ;
    - la durée de validité du devis.

S'il est agent, ou surtout concessionnaire d'une marque, le garagiste est en général soumis au respect d'une charte de qualité imposée par le label constructeur qu'il représente. Il se doit donc de vous présenter un devis avant chaque réparation.
Un devis ou un ordre de réparation signé par les deux parties fait office de contrat et les prix annoncés ne peuvent plus varier. En cas de litige, vous pourrez alors comparer le prix du devis à celui de la facture.
Le garagiste bénéficie cependant de deux exceptions : augmentation du prix des pièces détachées ou réparations supplémentaires nécessaires. Dans les deux cas, il doit vous en informer et obtenir votre accord. Faites attention car quelques garagistes attendent que le véhicule soit en pièces détachées pour vous annoncer des réparations supplémentaires. Ne vous laissez pas influencer même si vous avez besoin de votre voiture rapidement. Réclamez toujours un nouveau devis pour les « imprévus » afin d’évaluer une nouvelle fois le tarif du garage.

ATTENTION

Si vous êtes face à un garagiste vous disant : « Je ne peux pas vous dire maintenant….Je regarde et je vous dis après au téléphone », faites très attention car cela peut être le début d’une arnaque.
Un bon commerçant a toujours du temps pour vous.

PARTIE 3/3 : FACTURE

Au-delà d’un prix de réparation de 15.24 €, un garagiste devra vous remettre une facture détaillant au minimum (selon Arrêté n° 83-50/A du 03/10/1987) :
1) Coût de main d’œuvre (selon temps réel d’intervention ou barème forfaitaire)
2) Coût des pièces fournies
3) La date de la réparation
4) Le kilométrage du véhicule
5) Le numéro d’immatriculation de la voiture

L’ordre de réparation indique :

                - la date ;

                - l'identité du client ;

                - le type de véhicule et son kilométrage ;

                - la nature exacte des réparations à effectuer ;

                - le coût probable des réparations à effectuer (ce coût est indicatif et ne constitue pas un        engagement de prix) ;

                - le délai d'immobilisation du véhicule. LaSi votre véhicule est  immobilisé trop longtemps, faites valoir l’ordre de réparation pour faire pression pour d’éventuels dommages et intérêts.

L’ordre de réparation peut être établi sur un formulaire spécifique ou un papier à entête. 

Mentionner l’état du véhicule dans l’ordre de réparation pour avoir un recours en cas de rayure sur la carrosserie.